Les Chutes d’Ekom sont situées à Douala, la capitale du Cameroun. Haut de 80 Mètres, elles se jettent dans la rivière Nkam nommée  » fleuve merveilleux », à une vitesse impressionnante. Pour accéder au site, il faut parcourir au moins 3 heures de route du centre-ville. Cependant qu’est ce qui fait la particularité des chutes d’Ekom ?

Des chutes fascinantes

Elles sont la preuve de la magnificence de la nature. Les chutes d’Ekom Nkam sont caractérisées par deux différentes cascades. La première, la plus importante est active tout au long de l’année. Par contre, la seconde est uniquement alimentée en temps de pluies.

En pleine forêt tropicale, les chutes se jettent de façon perpendiculaire le long d’une falaise dans une rivière tumultueuse et bruyante. L’écho que produit ce phénomène se fait entendre depuis la clairière qui débouche sur le site. L’eau est de couleur marron et est boueuse avec des limons.

Certaines scènes du célèbre film “Greystoke, la légende de Tarzan” avec Christophe Lambert ont été tournées sur le site. De plus, le peuple Sawa encore appelé « peuple d’eau » organise des rituels traditionnels au pied des chutes d’Ekom. Ces rituels ont pour but de vénérer les ancêtres et de leur faire des offrandes. Tout se déroule à huis clos dans le strict respect de la tradition. L’occasion est propice aux femmes pour rappeler aux hommes leurs multifonctions de mères et d’épouses. Pendant la saison pluvieuse, les chutes sont encore plus hallucinantes. Durant cette période de pluie, les précipitations sont plus importantes et la rivière Nkam double de volume.

Une forte et magnifique végétation

Une dense végétation est présente près des chutes. Certaines espèces comme Holarrhena floribunda et Tetrapleura tetraptera sont présentes. Néanmoins, d’autres spécimens sont présents sur le site et servent à la préparation de décoctions pour la guérison de certaines infections. Le Tetrapleura tetraptera, une espèce qu’on retrouve sur le site, entre dans la préparation de certaines sauces comme la sauce jaune ou le bongo. Ce sont des plats typiques respectivement des peuples Bamiléké et Bassa.

À quel moment se rendre sur le site ?

Pour bénéficier du merveilleux spectacle qu’offrent les chutes d’Ekom, il faut y aller pendant ou juste à la fin de la saison pluvieuse. Par contre, le chemin est très glissant, et il est important de prendre certaines mesures de sécurité. Mettez des chaussures bien solides pour éviter de tomber en glissant. Gardez un imperméable au cas où il pleuvrait, ainsi qu’un produit antimoustique.

Pour accéder au site, il faut partir en bus ou en voiture de Douala, passez par le village de Nkongsamba. Ensuite, il faut parcourir 30 km en taxi ou en voiture, descendre et prendre à gauche une fois au rond-point du village Bayon. Un monument peint en bleu et en rose avec une étoile caractérise le site. Une fois arrivé à cet endroit, vous verrez des riverains qui vous indiqueront le chemin. Il faudra marcher sur 4 km sur un sentier bordé par des balises à travers la forêt pour arriver à l’escale des visiteurs. À partir de là, il faut environ 20 minutes pour accéder aux chutes d’Ekom.

Avant de visiter le site, vous devez passer par le centre d’information touristique où vous allez payer l’entrée et le guide touristique.